Société

Notre histoire

Sidac est la société descendante de la grande entreprise Orsi-Mangelli de Forlì.
La famille Orsi Mangelli est l’une des familles nobles les plus anciennes de Forlì. Ses ancêtres les plus illustres ont vécu au Moyen Âge. Parmi ceux-ci,  figurent un cardinal bien connu et un célèbre architecte, qui a construit le clocher de l’église romane de San Mercuriale, dans le centre de Forlì.

 

Complesso industriale Orsi Mangelli1929. Le comte Paolo Orsi Mangelli fonde la société qui porte son nom spécialisée dans la production de cellophane et décide de construire l’usine à celle qui à l’époque est la périphérie de Forlì.
De la serrée correspondance retrouvée entre le comte Paolo et Mussolini, on déduit que le projet de l’entrepreneur est appuyé depuis le début par le régime, et pas seulement financièrement.

 

Prima pubblicità Sidac - 1939Les années 30'. La main-d'œuvre est choisie explicitement à travers des critères de l'idéologie fasciste, et le cadre dirigeant est inscrit d’office au parti. En 1931 la société compte déjà 1500 employés, en majorité femmes et filles de moins de 16 ans.
À Forlì pendant beaucoup d'années un emplois chez Orsi Mangelli représente un saut de qualité et pas simplement un “emploi stable”. Entre les citoyens il devient commun de dire que quelqu’un est “monté à la Mangelli”: cette expression souligne le succès de travail et la fierté qu’on peut étaler si on est embauché par l'entreprise.
À côté de l’Orsi Mangelli on fonde tout de suite les sociétés Saom et Sidac, spécialisées dans l’extrusion de cellophane, qui en 1930 comptent 400 ouvriers. Dans les années suivantes, Sidac ouvre un département pour la nitration de la cellophane et du linter de coton et planifie le lancement de la fabrique de collants de Faenza, l’actuelle OMSA.

1938.Benito Mussolini, insieme ad altri gerarchi fascisti e a Barbara Orsi Mangelli, osserva un macchinario per tessere, all'interno di un laboratorio dell'industria Orsi Mangelli Mussolini confirme son soutien en participant à l'inauguration officielle de l'usine en 1938, et en la désignant comme “usine nationale” dans le sens de la politique autarcique du régime.
Par suite d’une loi approuvée par le gouvernement, Forlì devient en effet siège national de l’exposition annuelle des fibres textiles, ce qui donne beaucoup de visibilité à l’entreprise.
La nouvelle firme représente un gros changement pour Forlì et la Romagne, au niveau économique comme au niveau social: l’urbanisme de Forlì est complètement rénové, de nouveaux quartiers industriels naissent dans des zones jusqu'à présent seulement périphériques. Ouvriers et familles déménagent dans la ville des zones environnantes, tout ça dans une région jusqu'à ce moment très rurale et avec une économie fondée exclusivement sur l’agriculture.

1967. Dans un temps où la production de textiles artificiels se développe particulièrement, Sidac est incorporée dans la société Saom, et le nom de la nouvelle entreprise devient Saom-Sidac et ensuite Fortex-Sidac. Chez l’entreprise on développe 5 lignes de production différentes: textiles artificiels (rayonne-viscose) – ligne qui est fermée au début  des années 70 –, production de film de cellophane, production de film de polyéthylène, impression et autres finitions sur cellophane, production de fibres de nylon.
Après la fin de l’Orsi Mangelli, le département d'impression e la production de film sont les seuls secteurs qui restent actives, en étant opportunément modernisés, transformés et déménagés sur un nouveau terrain industriel.

Fortex Sidac - 1985 - Schiavi 6 Colori1977. La Fortex-Sidac survive donc à la faillite de l’entreprise, officiellement prononcée, et la famille Orsi Mangelli quitte la scène industrielle.
En même temps, à la suite des premiers contrôles sanitaires du personnel employé, la Médecine du travail entreprend les premières analyses et relevés sur le terrain où l’usine maintenant fermée se retrouvait, et y confirme la présence d’amiante et d’Eternit.
Dans ces années, grâce à la littérature scientifique et médicale principalement des États-Unis, qui pour la première fois traite de l’amiante et des risques pour la santé humaine qu’il implique, les autorités sanitaires de Forlì entreprennent un projet de bonification et de décontamination de la vieille usine et de tout le territoire concerné: c’est l’un des premiers exemples de bonification industrielle en Italie.

 

SIDAC Aujourd'hui

1991. Fortex-Sidac est reprise par Giglioli et Ballarati et rebaptisée Giba Sidac srl.
La seule ligne de production est l’impression de film pour emballages.

1992.  Fortex Sidac est acquise par le Groupe ACMAR de Ravenne, une importante société coopérative active dans l’industrie du bâtiment, qui a réalisé beaucoup de projets industriels et civils en Italie et à l'étranger. Le nouveau management permet une croissance continue de l’entreprise, qui conduit au développement d'autres secteurs de production. Par exemple, en 2002 Sidac introduit le département des étiquettes, et elle s'affirme comme l'une des entreprises leader dans ce segment de marché.

Aujourd'hui. Sidac S.p.A. est aujourd’hui une entreprise certifiée avec environ 100 employés, parmi lesquels figurent de nombreux experts du secteur et de techniciens qualifiés. Avec un chiffre d'affaires de 32 millions d’Euro, Sidac peut compter sur des technologies de production et de planification parmi les plus modernes. Les emballages Sidac sont exportés en Europe du Nord, dans les pays de la Méditerranée et dans les États-Unis, en se distinguant à l’étranger et sur le marché italien par leur haute qualité d’impression.

19 Julliet 2017. Acquisition de la totalité de Sidac par Orienta Partners à travers la société Romagnapack SpA.

Loading…